• RDC-KALEHE : SACRIFICE DE BOSHAB, T. MWAMBA et M. CISHAMBO AU SUD-KIVU.

      RDC-KALEHE : SACRIFICE DE BOSHAB, T. MWAMBA et M. CISHAMBO AU SUD-KIVU.  Des informations alarmantes en provenance du Sud-Kivu, indiquent que depuis quelques semaines cette province vit sous une menace permanente d’explosion sociopolitique. Et pour cause, d’après des sources directes basées à Bukavu chef-lieu de la province du Sud-Kivu, tout est parti de l’occupation, il y a quelques mois, d’une portion de la concession à vocation agricole appartenant à la société allemande PHARMAKINA par 500 familles sinistrées lors des pluies torrentielles qui s’étaient abattues sur la chefferie de Buhavu en territoire de Kalehe, occasionnant des lourdes pertes en vie humaines et en matériels.

    En l’absence d’une solution d’urgence, qui devrait être prise ipso facto par les pouvoirs publics afin d’épargner les dites familles sinistrées de la précarité, le Mwami (autorité coutumière locale) avait pris ses responsabilités en allant installer celles-ci là où elles pouvaient être à l’abri des intempéries  jusqu’au jour où il sera possible de leur trouver un nouveau cadre de vie qui ne poserait aucun problème. Malheureusement l’initiative du Mwami a été prise comptée avec les impondérables qui sont venus tout remettre. Incendie et pillage en règle ?

    En effet, quelques mois après leur installation sur la concession de la société PHARAKINA, cette société a intenté un procès en déguerpissement contre la chefferie de Buhavu, établie en territoire de Kalehe, en insistant beaucoup sur l’évacuation sans condition ni délais de 500 familles sinistrées concernées.

    Malgré l’appel formé par la collectivité de Buhavu, après un jugement entaché d’innombrables irrégularités, un pelletons renforcé ce policiers à pris d’assaut dernièrement le site habité par lesdites failles sinistrées à 4 heures du matin, heure locale, en incendiant leurs abris de fortune et en pillant systématiquement tout ce qui leur restait en terme de biens.

    Il y a eu au passage des cas graves de blessures ou de viols, qui n’ont pas été répertoriés ou dénoncés par la population, par peur de représailles, pratiques devenues monnaie courante à Kalehe. Aux dernières nouvelles, nous avons appris dernièrement que le Mwami Franck KAMIROGOSA III SHOSHO NTALE, qui était assiégé par un groupe d’agents de l’ordre non autrement identifiés et armés jusqu’aux dents, a réussi à s’échapper de chez lui par miracle et se trouve pour le moment refugié à Kinshasa, craignant pour sa vie. Insensibles aux malheurs de réfugiés.

    Pendant que le Mwami, autorité morale, sentimentale et émotionnelle locale, qui intercède pour la population auprès des ancêtres disparus, les populations ont décidées de se prendre en charge en allant camper par millier au chef-lieu du territoire de Kalehe ; que l’Administrateur intérimaire en la personne de Gérard KWANA, vient de déserter pour des raisons faciles à imaginer !

    Nos sources indiquent que le gouvernement provincial, commandé par Marcellin CISHAMBO, est resté insensible aux malheurs de sinistrés de Kalehe, qui n’ont plus leurs yeux pour pleurer, alors que 14 hectares de terres appartenant à la chefferie sont toujours disponibles pour héberger les populations de Rambira et Bushushu durement éprouvées.

    Pendant que les sinistrés de Kalehe attendent la réponse à leur demande d’aide logistique, financière et matérielle adressée à plusieurs ONG, la création d’un fonds de solidarité pour voler à leurs secours est d’une nécessité vitale, de même que l’appel à la solidarité locale, nationale et internationale. Une réunion des notables à Bukavu et à Kinshasa est toujours bienvenue !

    Beaucoup d’informations concernant le malaise dans lesquels languissent les populations du Sud-Kivu, depuis le déferlement de catastrophes naturelles à répétitions survenues à travers la province dans l’indifférence des responsables, parlent d’une explosion socio-politique en perspective. Qu’en pensent les ministres Evariste Boshab, Alexis Thambwe et le gouverneur Marcellin Cishambo, plus connu à Kinshasa qu’à Bukavu ? Silence !!!

    JM

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Algtores
    Lundi 21 Novembre 2016 à 16:29
    Courage
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :